Les orientations stratégiques d'ARRI pour les années 2003 et 2004

 

La réunion annuelle des adhérents s'est tenue le 23 novembre 2002 à Vresailles. Elle a permis de faire un large tour d'horizon et de reconfirmer nos orientations stratégiques approuvées ensuite par l'Assemblée Générale du 2 avril 2003.

Nous conservons les trois angles d'approche qui avaient été retenus à Chatenay Malabry pour la période 2000 -2002, car ils restent plus que jamais d'actualité.

L'Europe tout d'abord. ARRI a pour ambition de promouvoir une meilleure prise de conscience des enjeux et des retombées pour le grand public des évolutions en cours. A cet effet notre communication sera activement poursuivie autour des "20 propositions pour l'Europe", en liaison avec d'autres associations qui poursuivent des buts similaires. En outre, un cycle d'une dizaine de conférences vient d'être lancé. Nous y donnons la parole aux ambassadeurs en France des pays qui frappent aux portes de l'Union, dont la plupart ont été visités par les adhérents d'ARRI lors de nos derniers voyages. Enfin un "Observatoire des réalités Européennes" se tiendra tous les deux mois en alternance avec "L'observatoire des phénomènes mondiaux". Il sera animé par le Président d'AFEUR.

La mondialisation ensuite. ARRI cherche à promouvoir une meilleure compréhension des événements qui affectent notre vie quotidienne. Les conférences sur le monde islamique et l'Occident, qui se poursuivent jusqu'en juin, répondent au soucis d'essayer de comprendre les causes profondes des attentats du 11 septembre. Pour le deuxième semestre nous avons décidé de mettre l'Afrique au premier rang de nos interrogations. En partenariat avec la CADE (Coordination pour l'Afrique de demain), avec qui nous avons signé une convention, nous envisageons un cycle de conférences, ou un "Observatoire de l'Afrique", pour mieux comprendre la problématique et l'avenir de ce continent dont on aurait un peu trop facilement tendance à désespérer. Par ailleurs les "mardis" du Cheam se poursuivent régulièrement apportant leur éclairage sur les autres régions du monde.

La crise internationale que nous traversons aujourd'hui vient de faire apparaître l'inadaptation des organismes de régulation internationaux qui datent de la fin de la dernière guerre mondiale. Nous envisageons le lancement, d'ici la fin de l'année, d'un cercle de réflexion sur le sujet.

L'homme enfin reste au centre de nos préoccupations. C'est à ce titre que nous avons voulu distinguer deux personnalités dont l'action s'inspire des valeurs défendues par ARRI. Ils sont les co-lauréats du prix André Cruiziat, attribué pour la première fois à l'occasion du cinquième anniversaire de sa disparition. Il s'agit de Madame Dubrovna Zvrko, Présidente du cercle français de Dubrovnik, rencontrée au cours d'un voyage en Croatie, en vue de l'aider à créer un centre culturel en lien avec l'alliance française d'une part, et du Père Jean-Marie Petitclerc, éducateur, pour contribuer à son action en faveur des jeunes dans l'association Valdocco qu'il dirige à Argenteuil en banlieue parisienne, d'autre part.

Début de page