OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES MEDIAS - JUIN 2002

 

LE CONTINENT AFRICAIN

o Africa n°1 et RFI ont rendu compte de la plainte déposée contre le Rwanda le 28 Mai par la République démocratique du Congo, devant la Cour Internationale de justice, pour faire reconnaître le génocide de plus 3,5 millions de congolais. Le texte de cette plainte devrait être bientôt disponible sur le site de la cour : www.icj-cij.org

o Africa n°1 cite les agences de l'O.N.U, FAO et PAM, qui alertent la communauté internationale de la situation d'au moins 10 millions de personnes vivant au Malawi, au Zimbabwe, au Lesotho et au Swaziland, qui sont au bord de la famine. Leur survie est suspendue à l'aide internationale jusqu'à la récolte 2003.

o Les Etats de l'Afrique de l'ouest souhaitent se protéger contre les exportations agricoles des pays du Nord pour accéder à la souveraineté alimentaire (CNN, Africa n°1, Fraternité Matin, Afrique Matin, …)

L'Union des Etats de l'Afrique de l'Ouest décide de se doter d'une protection douanière à l'égard des produits agricoles subventionnés, notamment originaires de l'U.E et des Etats Unis, dont l'importation à des prix de dumping, en empêchant tout développement de l'agriculture locale, ne permet pas aux états de mettre en place une politique d'autosuffisance alimentaire (les difficultés rencontrées par la commercialisation locale du riz du Nord Cameroun sont mentionnées par CNN). Cette situation est un des facteurs des famines frappant le continent.

o Les rejets des centrales thermiques des pays du Nord participent à la sécheresse dans le Sahel

Selon des travaux de chercheurs californiens, publiés par le New Scientist, les émissions de dioxyde de soufre émises par les centrales thermiques américaines et européennes jouent un rôle dans la sécheresse dont est régulièrement victime le Sahel, de l'Ethiopie au Sénégal. Le mécanisme en avait déjà été mis en évidence en laboratoire, par des chercheurs du Research Institute of Australia et de l'université de Dalhousie au Canada, pour expliquer les sécheresses du Sahel, des périodes 1972-75 et 1984-85, qui avaient entraîné des famines responsables de la mort d'un million de personnes.


L' EUROPE

L ' ALLEMAGNE

Nouvelle loi sur l'immigration signée le 20 juin 2002

Die Welt en situe le contexte : L 'Allemagne a accueilli 10,5 millions d'immigrants en 10 ans. L'Institut de recherche sur la Population estime qu'elle doit en intégrer annuellement 570 000, bien que les coûts sociaux, éducatifs, de santé et de formation/conversion professionnelle induits aggravent une situation financière déjà pénalisée par le chômage de 4 millions de travailleurs nationaux.
La nouvelle loi sur l'immigration, constate aussi Die Welt, subit l'influence de cette situation. Quand un poste est vacant par exemple, la priorité est donnée à un postulant allemand. Si aucun ne se présente, il peut être pourvu par un immigrant qui obtient alors un permis de séjour à durée déterminée, renouvelable selon une procédure simplifiée. Tout autre processus d'immigration, à l'exception de celui des chercheurs qui bénéficient de facilités attrayantes, est soumis à la preuve de son intérêt économique. La loi prévoit également l'apprentissage de la langue allemande et une présentation des droits et devoirs des citoyens pour les immigrés en cours d'intégration.

L ' ESPAGNE et le sommet des chefs d'Etat des 18-21 Juin à Séville

La conférence sur l'immigration clandestine (El Pais)

Les chefs d'Etat et de gouvernement, réunis dans la capitale andalouse, se sont séparés sans qu'un accord puisse être conclu. Les divergences d'appréciation qui sont apparues entre la France et la Suède d'une part et l'Allemagne, l'Espagne, l'Angleterre et l'Italie d'autre part, ont écarté la proposition d'adoption de sanctions à l'encontre des pays d'origine des immigrés clandestins en U.E. De même l'examen de la création d'un corps commun de gardes frontières, proposée par la commission, a été renvoyé. En attendant, la majorité des pays de l'U.E a le projet de renforcer les moyens de lutte contre l'immigration illégale et s'en remet pour la mise en œuvre aux réunions des ministres concernés.
Un consensus a minima est cependant intervenu sur un texte final, largement inspiré de la proposition française, recommandant le dialogue et la coopération avec les pays du Sud impliqués et une politique d'aide à leur égard.

La négociation sur l'élargissement de l'U.E (El Pais, le Financial Time, l'Observer) the best :

Les quinze chefs d'état ou leurs représentants se sont séparés sans prendre de décision sur les dossiers inscrits à l'ordre du jour. Le chancelier allemand déclare ne pas vouloir payer toujours plus pour la PAC et "attend un geste de ceux qui en bénéficient". Ses partenaires suivent le président Chirac, qui pense que cette position est influencée par la proximité des élections allemandes du mois de Septembre, et se déclare favorable à un renvoi des décisions jusqu'au sommet de Copenhague de Décembre, postérieur à ces élection allemandes.

. Le Financial Time et El Pais insistent sur l'impact qu'a eu Jacques Chirac sur ce sommet et en particulier sur la part de liberté qu'il a tacitement obtenu de ses pairs, dans la gestion du budget de la France, à l'égard des règles communautaires.

Manifestations autour de la Conférence sur les problèmes de l'Immigration illégale au sein de l'U.E et du sommet des chefs d'Etat de l'U.E

El Païs, ABC, El Mundo, La Vanguardia, … toute la presse espagnole consacre de nombreux articles à la conférence de Séville. Le Président Aznar, qui espérait terminer sur un succès la Présidence de l'U.E par l'Espagne, est déçu. Une grève des deux principaux syndicats, qualifiée de politique et jugée inopportune par l'ensemble des médias à l'exception de Avui, et des attentats sanglants, attribués à l'ETA, ont terni la fin de sa présidence.

L' importante manifestation antimondialiste dans les rues de Séville, qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de manifestants à la fin du sommet, s'est déroulée sans incidents (El Mundo).

La France en accusation

L'Espagne a épousé l'Europe et respecte sans état d'âme ses lois et réglementations. Ce constat fait par El Pais lui fait regretter et condamner l'attitude des agricultures français qui font, une fois encore, obstacle à l'importation de primeurs espagnols (28 % des 300 000 tonnes produites annuellement).

L'U.E et la mondialisation (El Pais)

L'Espagne a le sentiment d'approcher depuis longtemps la mondialisation à travers ses liens, autant passionnels qu'économiques, avec les pays de l'Amérique latine. Felipe Gonzales, ancien chef du gouvernement, trouve cependant, d'après El Pais, que l'Italie, l'Espagne, le Royaume Uni et l'Allemagne mettent bien peu d'empressement à marquer la mondialisation de l'empreinte des valeurs sociales portées par l'Europe. Déçu, il l'est aussi par la démobilisation de la France dont les citoyens "sont divisés entre modernistes et bonapartistes".

 

L ' ITALIE

Sommet mondial de l'alimentation - Rome - 10 au 13 Juin -

La centaine de chefs d'états (seuls Berlusconi et Aznar étaient présents pour l'Europe), ou leurs représentants, a adopté une déclaration qui renouvelle l'objectif de réduire de moitié les populations touchées par des famines et la malnutrition d'ici 2015 (800 millions en 2001). Les Etats qui financent la FAO (Etats Unis, Japon, France, Allemagne, …) ne voient pas l'utilité de mettre en place un fond spécial ni d'augmenter leur participation à l'agence (Corriere della sera).

. La politique agricole des pays riches en accusation : Le sommet a montré l'extrême importance de l'agriculture dans le développement. Les pays du Sud dénoncent la concurrence indue faite à leur production agricole par les produits de l'agriculture subventionnée des pays du Nord ( Corriere della sera ). Marcus de Moraes, ministre brésilien de l'agriculture, affirme que "si nous éliminions les subventions agricoles pendant seulement 24 jours, nous éliminerions la faim dans le monde"

. La faim sert-elle de prétexte à la diffusion d'OGM interdits à la consommation humaine ? c'est un des sujets de préoccupation de la conférence. Du maïs "starlink", soupçonné d'effets allergènes, a été retrouvé dans du maïs fournit, par l'USAID à plusieurs pays d'Amérique latine, au titre de l'aide humanitaire (Africa n°1).

. L'aide publique au développement de l'agriculture fournie par les pays de l'OCDE a diminué de moitié au cours des années 90 (Africa n°1).

LES ETATS UNIS


Les évêques américains traitent du chapitre douloureux des affaires de pédophilie.

L'église catholique américaine, qui compte près de 50 000 prêtres et 63 millions de fidèles, est l'objet de 300 plaintes à l'encontre de prêtres accusés d'actes pédophiles. Selon le Dallas Morning News, les deux tiers des évêques américains avaient couvert ces actes criminels. Réunis en Conférence épiscopale ils se déterminent aujourd'hui pour une tolérance zéro avec quelques exceptions, qu'ils justifient par le repentir des accusés.

Les épines de l'alliance atlantique selon NewsWeek.

Fareed Zakaria (European Editor ) expose que l'Alliance atlantique est pleine d'épines parce qu'elle réunit des peuples libres et que l'Europe, malgré la perception critique de la politique américaine qu'en ont 48 % de ses citoyens, reste l'alliée la plus sure des Etats Unis.
Quant à la guerre des prix entre les deux continents, Fareed Zakaria rappelle que si elle est bien réelle, elle est également aussi ancienne que le commerce lui même.

Un frémissement en Europe dans la guerre contre le terrorisme international ?

Newsweek observe que la bonne entente entre Xavier Solana et Chris Patten permet d'entrevoir un apport plus significatif de l'Europe à la lutte contre le terrorisme. Celle-ci produirait en effet des armes de précision et se doterait d'unités réellement rapides d'intervention. Le journaliste rappelle aussi le partage des tâches en citant la formule de Daniel Moïsi : Les américains se battent, les européens financent et les Nations Unies assurent l'aide alimentaire.

 

La Rock Star Bono convertit O'Neill

Le "U.S Treasury secretary", Paul O'Neill, précédemment très critique sur l'aide aux pays pauvres, préconise, dans un discours qui laisse présager des changements majeurs dans la politique d'aide américaine, qu'un effort important soit fait sur des problèmes cruciaux pour les PVD, sans que cela amène "à dépenser des sommes folles".
Cette conversion, nous apprend l'International Herald Tribune, est due à un voyage l'ayant amené au Ghana, en Afrique du Sud, en Ouganda et en Ethiopie, en compagnie de la rock star Bono. Ce périple lui a permis d'apprécier concrètement des réalisations d'importance raisonnable, mais apportant un progrès déterminant aux conditions de vie des populations. Il a en particulier "sonné le clairon" pour alerter sur l'urgence qu'il y avait de permettre aux populations pauvres d'accéder à l'eau potable : "Si nous traitions ce problème, comme nous avons combattu le fascisme pendant la seconde guerre mondiale, je pense qu'en deux ou trois ans nous pourrions fournir de l'eau pure ", a-t-il notamment déclaré aux journalistes qui les avaient accompagnés.

LA CHINE

La mondialisation ......de la fête de la musique …

Retransmission le 22 juin d'un concert de P. Domingo, J. Carreras et L. Pavarotti, accompagnés de l'orchestre national et des chœurs de l'opéra de Pékin, avec la participation de trois cantatrices chinoises et ayant la Cité interdite pour cadre.
Sur la Chine le site de Henri EYRAUD .......