DEJEUNER-DEBAT du 19 février 2002



L'IDEAL ABRAHAMIQUE DE FRATERNITE UNIVERSELLE

Par Émile MOATTI

Juifs, chrétiens, musulmans, héritiers de l'idéal abrahamique de fraternité, qu'avons-nous fait de cet héritage ?

La redécouverte d'Abraham.

Après la guerre, certains voyaient dans le communisme l'avenir de l'homme. Pour l'auteur, cette vision fut rapidement écartée lors d'un séjour professionnel en URSS, en 1958, avec la découverte du pire État policier qui soit. En 1961, un voyage touristique en Israël lui révéla un monde de liberté et de fraternité, animé d'un idéal collectif. Ce fut alors le retour vers l'hébreu et le judaïsme, la redécouverte d'Abraham, le Père des croyants pour les traditions juive, chrétienne et musulmane. La recherche d'une synthèse entre l'idéal français et l'idéal biblique. Dans ce dernier, Abraham et sa descendance doivent devenir " une bénédiction pour toutes les nations de la terre " (Gen. 12.3 - 18.18 et 22.18).

Abraham dans la tradition juive.

Abraham, très présent dans l'iconographie chrétienne du Moyen-Age, a été depuis relativement effacé des mémoires. Les sources du judaïsme remontent à 1300 avant Jésus-Christ avec les cinq premiers livres de la Thora attribués à Moïse : le Pentateuque. Seuls les vingt-quatre livres écrits en hébreu ont été conservés dans le canon juif. La Genèse en fait partie. C'est elle qui fait découvrir la place d'Abraham dans l'histoire du monde.

La création du monde est un message d'espoir.

L'humanité descend du même être humain (et non pas du même " homme ") qui sera divisé en homme et femme, partenaires égaux. Dieu a confié le monde à l'être humain, d'où l'égalité en dignité entre les hommes et l'inexistence d'une race supérieure. Par son action, l'être humain est amené à faire progresser le monde. L'homme a la liberté mais aussi la responsabilité de ses actes. Il peut, à ses risques et périls, contourner l'interdit, comme Adam et Eve le font dans le jardin d'Eden. De même, lorsque Caïn tue son frère Abel, et renie la fraternité, dont la Genèse illustre ensuite la progression à travers l'histoire.

L'enseignement

" Thora " veut dire enseignement. Dans l'Exode, Moïse va donner la loi pour conduire le peuple. On pourrait presque dire qu'il invente avant l'heure la devise républicaine " liberté, égalité fraternité " . Le déluge est la sanction du désordre qui règne sur terre, de l'iniquité (" hamas "en hébreu !), faite de violences et de vols. Noé est sauvé parce qu'il est un juste qui fait la volonté de Dieu. Dieu commande à Abraham : " Quitte ta maison (la famille, la culture) et vas vers toi-même (vers l'universel) ". Le judaïsme ne se pose pas la question de l'existence de Dieu, qui est évidence, mais il s'interroge : " Que dois-je faire pour agir conformément à la volonté de Dieu ? ".

Dieu se manifeste.

Lorsque la belle Sarah, épouse d'Abraham, est convoitée par Pharaon, celui-ci entend Dieu lui interdire de la toucher. Dieu parle à Abraham qui eut " foi en lui ". La foi est ici " confiance ", " adhésion " à la parole de Dieu et à ses commandements.

Les commandements.

" Partager le pain et le vin ", c'est partager les ressources économiques (le pain) et la connaissance (le vin). " La terre appartiendra à ta descendance ". Cela ne veut pas dire qu'elle n'appartient pas à Dieu mais que l'homme en devient l'attributaire. L'éducation des enfants d'Abraham doit les inciter à créer un État de droit et à pratiquer la solidarité (en fonction de ses moyens et des besoins de l'autre). Enfin, l'enseignement du dévouement le plus total à Dieu, jusqu'au sacrifice de son fils, est fondamental. Mais Dieu arrête le sacrifice indiquant l'interdiction de toucher à la vie de l'homme.

En conclusion

Il y a une modernité d'Abraham dont nous pouvons nous inspirer, car elle est porteuse de convivialité dans le respect des diversités et de la stabilité sociale..... Et sur le net

...... Et sur le Net :

Fraternité d'Abraham : http://www.fraternitedabraham.com/francais/dirigeants_fr.html


Notes de François Toussaint


Un cycle de conférences est en préparation à ARRI pour mieux cerner les oppositions entre islam et occident et dépasser une incompréhension persistante. F. Toussaint souhaite recueillir des propositions de conférences.Appel à tous les membres d'ARRI (club Cheam en particulier)


Émile MOATTI, né en Algérie, de confession israélite, polytechnicien (X 52), fit une carrière d'ingénieur avant de se consacrer à l'étude de l'héritage d'Abraham dans les trois religions du livre. Il rend hommage à la République et à la langue française qui ont permis sa promotion sociale. Son grand-père put saluer Napoléon III qui, visita son village, lors d'un voyage en Algérie,. Peu après, les décrets Crémieux (24 octobre 1870) firent des juifs d'Algérie des Français à part entière. Ce fut pour eux l'accès à la modernité et au rayonnement du génie français. Il est co-auteur du livre Abraham, paru au Centurion (Bayard Presse), avec P. ROCALVE et M. HAMIDULLAH.