CONVENTION ARRI
du 23 novembre 2002

 

Nous étions plus de cent participants à notre convention annuelle du 23 novembre. Le thème principal en était « l’intelligence de l’EUROPE ».

Les lieux commencent à nous être familiers : c’est la troisième fois que nous nous retrouvons au Centre de formation EDF-GDF de Villeneuve l’Etang à Versailles. L’accès est facile, le parking assuré, les salles de réunion bien agencées. Cette année nous avions en plus le libre usage de la salle à manger, ce qui nous a permis d’avoir un déjeuner convivial.

Selon la tradition, Jean-Pierre Baret nous a présenté «l’Etat de l’Union » : croissance de l’effectif équilibre du budget, professionnalisation de notre communication, bon déroulement de nos voyages… Mais il nous a parlé également de ce qui a moins bien marché en 2002 : la coopération avec la Cité Universitaire et l’aide au CISED (Centre d’initiatives et de services des étudiants de Saint Denis) à qui nous avions promis une aide pour l’obtention de stages pour ses étudiants étrangers.

Ensuite les responsables des clubs et des nouvelles activités ont fait part de leurs projets. Tous ceux qui peuvent apporter une aide à l’un ou à l’autre peuvent se manifester auprès de Jean-Pierre Baret : ils seront bien reçus.

Toutes ces interventions ont donné vie au schéma détaillé de l’organisation et des activités de l’association. Vous pouvez trouver dès à présent ce schéma sur notre site internet.

Notre invité d’honneur, Robert Toulemon, président de l’Association française d’études pour l’Union européenne, a ensuite lancé un vibrant appel à notre prise de conscience de l’enjeu attaché à la construction européenne. Son remarquable discours paraîtra dans les prochains cahiers d’ARRI. Pour Robert Toulemon, l’Europe est le plus grand succès du XXème siècle mais se trouve à la croisée des chemins : irons-nous vers la couronnement d’un grand dessein ou allons-nous dériver vers une simple zone de libre échange ?

Alors que ses acquis n’ont jamais été évoqués lors des débats électoraux, l’Europe qui s’élargit devrait être présentée comme le résultat d’une victoire et comme une chance, sans pour autant en taire les risques. Il manque en ce domaine un grand courant populaire et un langage nouveau pour atteindre les jeunes.

Jean Wahl lui a succédé pour annoncer la démarche d’ARRI en faveur d’une « meilleure intelligence de l’Europe ». Elle pourrait viser à sensibiliser les responsables politiques, les medias et pourquoi pas l’opinion publique sur l’importance des mesures symboliques manifestant la présence de l’Europe dans la vie quotidienne des Français. Car l’Europe n’a pas la visibilité suffisante et a besoin d’être voulue par le plus grand nombre.

L’après-midi a été consacré aux groupes de travail. Concernant l’Europe, les uns ont cherché à améliorer le texte d’ARRI : Alerte à l’Europe. Certaines propositions sont à revoir. Les autres ont discuté du ciblage que pourrait avoir la diffusion de ce texte. Un autre groupe a préféré discuter des futures et nouvelles orientations d’ARRI. L’idée d’accorder une plus grande place à l’Afrique semble avoir recueilli une large majorité des suffrages.

Pour finir, nous étions presque trop à vouloir ranger tables et chaises, ce qui fut fait très rapidement et dénote que nos énergies continuaient de fonctionner à plein régime après cette journée de travail… Ainsi les lieux qui nous avaient été prêtés retrouvèrent l’état qui était le leur avant notre Convention. C’est le moins que nous devions à nos hôtes du Centre de Villeneuve l’Etang à qui nous exprimons notre gratitude.


Jean-Michel Fauve
Appel aux volontaires

La rencontre annuelle d’ARRI est traditionnellement l’occasion de recruter des compétences et des bonnes volontés.

Tous ceux qui sont prêts à nous aider pour compléter nos équipes déjà en charge d’activités, participer à nos groupes de réflexion, lire et résumer revues et ouvrages, représenter ARRI à des réunions extérieures…

Ecrivez-nous… Téléphonez-nous…..Envoyez-nous un mail.

Nous ne serons jamais assez pour faire avancer ARRI !