DEJEUNER-DEBAT DU 23 octobre 2001


Créée en 1922, l'AFAA (Association Française d'Action Artistique) a pour autorités conjointes de tutelle, le Ministère de Affaires Etrangères et le Ministère de la Culture. Disposant d'un budget de 140 MF, elle compte 90 personnes et étend son action à 154 pays. Son domaine d'action ne recouvre pas l'ensemble des aspects de la culture mais essentiellement le registre artistique : arts visuels (arts plastiques, architecture, design, graphisme, mode…) et arts de la scène (théâtre, musique, danse, cirque…)

La mission de l'AFAA porte sur différents points :

. la présence d'artistes à l'étranger
. l'accueil des cultures étrangères en France
. des projets de coopération artistique
. le soutien à la création artistique africaine

Promouvoir l'activité artistique des pays étrangers

Dans ses domaines d'intervention, l'AFAA mène également une politique de partenariat avec des collectivités territoriales ou des associations françaises et étrangères , plus particulièrement dans le cadre européen (British Council, Goethe Institut..). Elle engage, en outre, certaines actions spécifiques vers des pays ou régions afin d'en promouvoir l'activité artistique. Cela a été le cas pour l'Algérie, la Chine…

Soutenir la culture et la langue française

Le débat avec Olivier Poivre d'Arvor est l'occasion d'aborder :

. le rayonnement de la France : il s'agit moins de rayonner que de favoriser la présence culturelle de la France à l'étranger et de contribuer aux échanges inter-culturels dans le monde.

. l'effort à mener en faveur de la langue française : elle n'est pas la langue des affaires, elle n'est plus la langue de la diplomatie et tend à perdre sa place dans le domaine de la culture. A cet égard, un indicateur significatif est celui des traductions de romans français en anglais et vise et versa. Or, la situation se dégrade d'année en année à notre détriment.

. l'accueil d'étudiants étrangers en France : nous n'en recevons que 110 000 alors que d'autres pays en sont " plus grands importateurs " . A titre d'exemple nous pouvons citer les USA qui reçoivent 400 000 étudiants par an, le Royaume-Uni 280 000, et même l'Australie 200 000.

Photo Rémi Lemée-La Presse
Identifier précisément les atouts de la France

La France dispose de nombreux atouts :

. elle est un haut lieu de la création artistique en matière de danse contemporaine, video, architecture, musique contemporaine, cirque…
. dans le domaine des arts plastiques , l'arrivée à Paris des grandes maisons de vente (Christie's et Sotheby's) est à considérer positivement.
. l'Etat consacre 1% de son budget à la culture ce qui est beaucoup plus que chez la plupart des autres pays européens.
. l'exception culturelle française signifie qu'en France la culture n'est pas ramenée au rang de produit commercial et qu'elle échappe donc aux critères de l'OMC.
. la diversité culturelle des régions est riche de potentalité.

Le conférencier se déclare partisan en matière culturelle d'une " intégration " de la France au sein de l'Europe, le continent le plus créatif du monde et non pas, à tout prix de l'affirmation d'une spécificité française.

Lutter pour la survie des cultures menacées

Enfin, Olivier Poivre d'Arvor affirme qu'il n'y a pas de " culture supérieure " (comme certains, récemment ont voulu le faire croire) et que nous ne pouvons être indifférents à la mort des cultures menacées.

....et pour en savoir plus, sur le Net :
http://www.globalgallery.org/frame_droite.phtml?choix=Actualites&focus=502
http://www.creativtv.net/2001/venisev2.html

Notes d'Antoine Blavignac

* Né en 1958 à Reims, Olivier POIVRE D'ARVOR est titulaire d'un DEA en philosophie et a suivi une formation théâtrale. Il occupe entre 1982 et 1987 les fonctions de conseiller littéraire aux éditions Albin Michel et aux Editions Balland, et est co-fondateur de la compagnie de Théâtre du Lion, avec laquelle il participe à l'aventure de plusieurs spectacles.
Après une année aux Etats-Unis, dans le cadre d'une bourse Villa Medicis Hors les Murs, il est d'abord nommé directeur du Centre culturel français à Alexandrie (1988-1990), puis directeur de l'Institut Français de Prague (1990-1994).
De 1994 à 1998, il assume la double responsabilité de Conseiller culturel à l'Ambassade de France au Royaume Uni, et de directeur de l'Institut français. Ecrivain, Olivier POIVRE D'ARVOR est l'auteur de plusieurs romans et essais. Il dirige depuis le 1er février 1999 l'Association Française d'Action Artistique.